Validation de la charte dans les bureaux de Ubisoft à Montréal

C’est bien connu, Montréal est l’un des plus grands centres de jeux vidéos au Canada. Ce n’était donc pas un hasard si nous nous sommes retrouvés chez Ubisoft, une compagnie de jeux vidéos parmi les plus importantes au Canada, pour la rencontre de validation de la charte « Équipe médias numériques ». Et ce n’était également pas surprenant que les gens qui se sont réunis autour de la table étaient toutes et tous impliqués dans les jeux vidéos.

 

Comme dans les autres villes de l’Ouest canadien que nous avons visitées la semaine passée, les participants à notre session de validation aujourd’hui ont accepté la plupart des compétences de la charte et ils ont suggéré certaines modifications que nous avions déjà notées. Dans l’ensemble, un consensus autour de notre charte se construit progressivement à travers le pays.

 

Un nouveau point intéressant a cependant été soulevé : dans le cas des jeux vidéos, le lancement du jeu ne signifie pas la « fin » de son équipe, mais plutôt le développement de nouvelles mises à jour, car le produit est considéré comme « vivant ». Cette situation n’est pas la même pour les producteurs et productrices d’autres formes de contenu numérique.

 

La question s’étant alors posée est la suivante : faudrait-il d’autres compétences, et donc d’autres formations, pour accomplir les nouvelles tâches de cette activité qui suit le lancement? Cette question mérite notre attention, puisque l’objectif de notre exercice est d’identifier les compétences requises dans une équipe pour les médias numériques, et son but est d’assurer que les gens soient bien formés pour leur travail, voir même une carrière dans l’industrie des médias numériques.

 

Nous étions reconnaissants à nos collègues chez Ubisoft et de l’industrie des jeux vidéos à Montréal pour le temps qu’ils ont pu dévouer à notre processus d’élaboration de la charte. Ils nous ont assuré que nous sommes sur la bonne voie et nous continuerons ainsi de l’être! La semaine prochaine nous tiendrons des rencontres de validation à St. John’s et Toronto.